humago philanthropie

Mur social Infolettre Forfaits Inscription gratuite Connexion

Angélique Chatelier — venir en aide aux proches aidants

Publié le jeudi 07 septembre 2017

Publié par Maria D'Andrea

Grand Montréal

Angélique Chatelier — venir en aide aux proches aidants

Depuis 4 ans, Angélique prépare, publie et finance un calendrier bilingue mensuel qui regroupe les conférences, ateliers et séances d’informations reliées à la santé mentale et physique pour tous les âges. Elle ne compte plus les heures — elle le fait avec cœur pour aider les autres qui, à un moment de leur vie, auront besoin de cette information précieuse.

 

Que fut ma motivation?

Ma mère a été atteinte d’un ACV en 2002, à 71 ans. J’avais alors 37 ans et je dirigeais ma propre entreprise. Mon mari voyageait beaucoup. Chloé avait à peine huit ans et Émilia en avait six. Je savais que ma mère vieillissait, mais j’avais supposé que le système de santé québécois s’occuperait d’elle. C’était l’un des meilleurs au monde, à ma connaissance — certainement bien meilleur que le système américain.

Et si c’est vrai que notre système de santé surclasse le leur, c’est de peu (voir le document de l’Institut Fraser : CEPSEM Fraser Institute Presentation). Nous sommes loin derrière la Grande-Bretagne, la Suisse ou la Suède. Par chance, mon frère, qui est praticien, s’y retrouve dans le milieu médical, mais il n’y avait pas moyen d’accélérer le processus.

J’étais la principale proche aidante de ma mère. Quand elle est retournée chez elle après son ACV, je suis allé poser des questions au CLSC, mais les employés ne pouvaient pas vraiment m’aider, malgré leur bonne volonté. Je ne connaissais pas de groupes de soutien ou de services d’aide et on n’a pas su m’en référer.

Moi qui croyais que ma mère recevrait au moins de l’aide à domicile, j’ai appris que, comme je l’explique désormais à mes clients, « nous avons un régime d’assurance maladie, au Québec, pas un régime de soins ». Notre système de santé est axé vers la guérison et non la prévention. Les blessés et les malades sont soignés aussi vites que possible à l’hôpital et renvoyés chez eux. Après, à eux de se débrouiller!

 

Comment j’ai commencé à m’impliquer

« Il faut se pardonner de ne pas avoir prévu ce qui, a posteriori, paraît évident ». Cette citation de Judy Belmont me parle beaucoup, et j’y ajouterais : « … et maintenant, il faut y faire quelque chose! »

J’aime aussi beaucoup les mots de Gregory White Smith (1951-2014), un lauréat du prix Pulitzer ayant subi 13 interventions chirurgicales au cerveau : « Soutirez à un patient la maîtrise de sa propre vie et vous lui faites plus de mal que toutes blessures ou maladies. Rendez-lui cette maîtrise, et vous l’avez aidé plus que tout médicament ou traitement. » (Traduction libre.)

Inévitablement, nous serons tous proches aidants un jour ou l’autre. Une personne sur trois sera atteinte d’une maladie grave dans sa vie.

Comme tous les parents, j’étais débordée. Mais comme professionnelle dans le domaine de l’assurance maladie, je passe énormément de temps à consulter une multitude de sites web pour fournir à mes clients toute l’information et l’aide dont ils ont besoin.

Pour mieux m’y retrouver, j’ai commencé à réunir tout ce que je trouvais dans un carnet… et un jour, quelqu’un de distrait l’a emporté! Au secours!

C’est là que j’ai commencé à écrire l’information sur mon ordinateur et à l’envoyer à d’autres. Le calendrier « La santé près de nous » a pris sa forme actuelle il y a environ quatre ans.

 

En deux mots, c’est quoi ce calendrier?

C’est déjà un défi, dans notre société, que de prendre soin de sa propre santé mentale et physique, mais en plus, la santé de nos proches nous affecte, elle aussi. Déjà, si on sait où trouver l’information qu’il nous faut, on est mieux préparé.

Étant conseillère en sécurité financière spécialisée en assurance maladie, et ayant été proche aidante plusieurs années, j’ai créé un calendrier nommé La santé près de chez nous (« Health in Our Neighborhood », en anglais). Il regroupe différentes activités en lien avec la santé physique et mentale, tant en français qu’en anglais, pour tous les âges, dans la région métropolitaine de Montréal.

Chaque mois, j’envoie un courriel à environ 80 personnes et associations en leur demandant s’ils ont des activités à inscrire au calendrier.

Un autre moyen de rester à jour par rapport aux besoins de la communauté est de devenir membre de la Table de concertation des Aînés d’Outremont.

 

Et que prévoyez-vous pour l’avenir?

Je sais que mon calendrier n’est pas exhaustif, et j’aimerais faire mieux. Idéalement, je voudrais me tenir au courant de tous les séminaires ouverts au public donnés dans les hôpitaux et les universités. J’aimerais par ailleurs encourager le secteur privé, qui recèle d’expertise dans plusieurs secteurs, à contribuer à de tels événements, et aussi à créer les leurs.

Je souhaite aussi que les habitants de l’Ouest-de-l’Île, de Laval, et de la Rive-Sud créent des versions locales du calendrier.

Enfin, j’aimerais que les villes et les municipalités réservent des salles où les professionnels du milieu de la santé pourraient donner des conférences gratuites… on pourrait en faire une espèce de TED Talks montréalais dans le domaine de la santé!

 

Ce qui m’importe le plus :

D’abord et avant tout, le calendrier doit être gratuit pour tous, bilingue, et doit couvrir la santé physique et mentale au sens large. Je ne veux pas qu’il contienne de publicité non plus.

Pour consulter le calendrier « La santé près de nous », via Facebook, cliquez sur
www.facebook.com/lasantepresdenous

Vous pouvez également le télécharger en format PDF en suivant ce lien : le Calendrier Septembre Octobre 2017.

Vous voulez aider Angélique avec son projet, vous pouvez la contacter via son site internet : www.angeliquechatelier.com

  • Nombre de lectures: 185

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter à la communauté HUMAGO pour laisser un commentaire.

La philanthropie selon HUMAGO®

Avoir du plaisir à donner pour aider sa communauté. HUMAGO® est un moyen simple de recueillir des fonds en ligne (crowdfunding) ou d’inscrire vos évènements sans frais pour soutenir votre cause.

À propos

HUMAGO
HUMACOM
Nous joindre
Crowdfunding/Sociofinancement
Offres d'emploi
Publicité
Vie privée
Politique

Communauté

Individu
Forfaits
Collaborateur
La Communauté HUMAGO
Radio
Nos partenaires

Suivez-nous

Page médias (logos)
Infolettres (archives)
Infolettres (s'abonner)
On parle de nous
Facebook
Twitter