humago philanthropie

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START

MARDI GRAS, un événement-bénéfice haut en couleur

Publié le vendredi 12 février 2016

Publié par Marie-Claude Guérin

Grand Montréal

MARDI GRAS, un événement-bénéfice haut en couleur

Mardi gras : une soirée meurtre et mystère qui s’est soldée par un don de 20 000 $ à Moisson Montréal et à l’Opéra de Montréal

Au Cabaret du Casino de Montréal avait lieu la toute première édition d’un nouvel événement-bénéfice de l’Opéra de Montréal, Mardi gras, organisé en collaboration avec le Casino de Montréal, où ont festoyé quelque 250 personnes. Une soirée grandiose qui a rapporté 20 000 $ que se partageront Moisson Montréal et l’Opéra de Montréal.

J’assiste à plusieurs événements-bénéfices et celui-ci est de loin le plus coloré et festif. Une expérience extravagante, éclatée, à l’image de l’opéra. Gens d’affaires et du milieu culturel se sont transformés en détectives pour une soirée afin de lever le voile sur le meurtre mystérieux de la Castafiore à l’aide des nombreux personnages de l’opéra qui ont pris vie le temps d’une soirée. Ceux qui trouvaient le personnage mystère avaient la chance de gagner un voyage en Nouvelle-Orléans.

Opera de Montréal_Mardi Gras

L’ambiance était magique. Tout était pensé dans son ensemble et les cinq sens étaient sollicités, que ce soit le touché grâce aux meubles somptueux, aux draperies et aux velours, la vue grâce aux décors, aux personnages exubérants, au concept vidéographique de l’agence montréalaise Circo de Bakuza, chargée d’éblouir les participants en déployant un spectacle sons et lumières, tout comme les VJs June Barry et Marie-Michèle Cyr, et l’ouïe grâce à la musique du DJ Stéphane Cocke. Tout au long de la soirée, les invités dégustaient des cocktails originaux et des bulles pour agrémenter la célébration. Bien sûr, il ne manquait pas de nourriture non plus. Des hôtesses se promenaient avec des bouchées et les invités pouvaient se servir une assiette remplie de différentes saveurs et de surprises gastronomiques signées Jean-Pierre Curtat, chef exécutif du Casino de Montréal.

J’ai demandé à Oriol Tomas, metteur en scène, et un habitué de l’Opéra de Montréal, d’où venait le thème : un Mardi gras sens dessus dessous. « J'ai créé une soirée meurtres et mystère, inspirés du jeu Clue. Les invités sont accueillis par deux majordomes qui leur expliquent comment fonctionne le jeu et le déroulement de la soirée. Une soirée d’interaction : il faut parler aux différents personnages et trouver les indices. Lors du dévoilement, la soirée va complètement changer, nous serons plus dans le party, le Mardi gras, le carnaval, et ce jusqu’à minuit. On veut que les gens s’amusent et que ce soit très festif. » Oriol a travaillé sur le plateau de la Chauve Souris, le Barbier de Séville et sur des soirées-bénéfices. Le concept de ce soir est de faire en sorte que les gens s’amusent pour qu’ils aient envie de revenir. « On voudrait doubler le nombre d’invités l’année prochaine et faire de cette soirée une tradition. Que les gens se rappellent de l’Opéra de Montréal. Ce n’est plus juste de s’assoir dans une salle, mais on s’éclate et on s’amuse et on se diverti sous d’autres formes. »

J’ai eu la chance de croiser Julie Bourbonnière, directrice des communications et du partenariat chez Moisson Montréal, pour lui demander pourquoi les profits de cette soirée étaient partagés entre Moisson Montréal et l’Opéra de Montréal. « C’est suite à notre partenariat avec la Société des Casinos du Québec. Une entente sous le thème de 4 casinos/4 moissons, qui fait que chaque Casino doit s’impliquer auprès d’une moisson locale. Ce soir, nous sommes réunis grâce au Casino de Montréal. En plus, une journée par année, les employés du Casino font du bénévolat au profit de Moisson Montréal. » Pour en savoir davantage sur le partenariat et Moisson Montréal, vous pouvez écouter l’entrevue audio, en cliquant ci-bas.

 

 

Pierre Dufour, directeur général de l’Opéra de Montréal, nous explique la grande aventure du Mardi gras qui a débuté il y a déjà un an et demi. « Au sein de l’Opéra, on voulait avoir une troisième activité-bénéfice pour augmenter nos dons et notre visibilité. L’idée est venue d’un membre de l’équipe de créer un Mardi gras à Montréal, de se différencier par rapport aux multiples autres activités-bénéfices et de se trouver une niche en plein milieu de l’hiver. Il n’y a pas d’événements autour du Mardi gras à Montréal. Sans le partenariat avec le Casino de Montréal, cette soirée n’aurait pu avoir lieu. » Pour en savoir davantage sur la création du Mardi gras et de l’Opéra de Montréal, vous pouvez écouter l’entrevue audio, en cliquant ci-bas.

Plusieurs artistes du milieu culturel étaient présents. Au coût de 500 $ par billet, les donateurs en ont eu pour la valeur de leur don, en plus de soutenir deux causes. J’ai eu la chance de demander à Gregory Charles ce qu’il pensait de la soirée. « Les Casinos souhaitent s’intégrer dans la communauté. La soirée Mardi gras redonne à deux causes ce soir, on ne peut pas demander mieux. Les deux sont de la nourriture : Moisson Montréal, c’est évident, l’Opéra de Montréal, c’est de la nourriture pour l’âme. Si j’avais plus de temps, j’en ferai encore plus. Je suis content d’être ici ce soir. Les casinos, à part d’être des pôles touristiques, des pôles qui ramassent de l’argent, ce sont des acteurs importants pour les artistes québécois. »

 

 

L’année prochaine, il serait bien de miser sur des outils de communications pour parler aux donateurs. La plupart des participants étaient invités par le milieu corporatif. Quoiqu’ils trouvaient tous la soirée sublime, très peu pouvaient me dire combien de gens Moisson Montréal aidaient et l’importance de leur don ce soir. À part le dévoilement du montant par Gregory Charles, qui a parlé 5 minutes, il y a eu très peu de messages. C’est souvent la difficulté dans ce genre d’évènement. Tout est pensé, planifié au quart de tour depuis des mois, mais la vraie raison d’être de la soirée est passée légèrement inaperçue. Était-ce voulu ? Il aurait été intéressant de fournir dans les sacs cadeaux un petit carton sur Moisson Montréal, ou d’offrir un rabais pour l’abonnement à l’Opéra, afin d’augmenter leur effectif.

Pour voir les photos colorées du Mardi gras : www.facebook.com/OperadeMontreal

Pour plus d’informations : www.operademontreal.com/mardi-gras

Photo : Marie-Soleil Cloutier

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter à la communauté HUMAGO pour laisser un commentaire.

La philanthropie selon HUMAGO®

La Fondation HUMAGO® a pour mission première de développer la culture philanthropique chez nos jeunes d’aujourd’hui, de demain et d’après-demain. Elle entend promouvoir, encourager et développer l’engagement social auprès des citoyens pour imaginer ensemble un monde meilleur.

Communauté

Individu
Forfaits
Collaborateur
La Communauté HUMAGO
Radio
Nos partenaires
COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START

Suivez-nous

Page médias (logos)
Infolettres (archives)
Infolettres (s'abonner)
On parle de nous
Facebook
Twitter

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START
COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START