humago philanthropie

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START

Stefie Shock et la Journée annuelle Bell Cause pour la cause Bell

Publié le mardi 28 janvier 2014

Publié par Louis Le Grand

Grand Montréal

Les gens qui souffrent de maladie mentale ont accès à plus de ressources qu'autrefois. Le danseur russe Nijinsky et le poète Nelligan ont fini leur vie entre les murs, faute de traitements adéquats. Mais aujourd'hui les choses ont changé.

Le 28 janvier est la Journée annuelle Bell Cause pour la cause. Pour chaque tweet, chaque appel interurbain, chaque message texte ou partage sur Facebook, Bell versera cinq sous pour la cause de la maladie mentale.

 

La liste des porte-parole pour cette journée est impressionnante. On compte entre autres Michel Mpambara, Kevin Breel, Stefie Shock, Mathew Good et Robb Nash, l'athlète Shea Emry, le hockeyeur Joé Juneau, Andy O'Brien, la patineuse et cycliste olympique Clara Hughes, qui dit que « de grands progrès ont été accomplis pour la cause de la santé mentale depuis quatre ans et nous pouvons continuer sur cette lancée en parlant, en textant, en tweetant et en partageant comme jamais auparavant lors de la Journée Bell Cause pour la cause! »

 

La maladie mentale coûte à l'économie nationale 52 milliards par année. Mais avant les coûts pour l'économie, il y a la difficulté de vivre quand on souffre d'une maladie mentale et qu'on ne le sait pas. Stefie Shock est porte-parole de cette campagne pour la troisième année. Il est aussi porte-parole pour l'organisme Revivre, un organisme qui s'occupe de dépression, bipolarité et troubles anxieux depuis une vingtaine d'années. « Quand je suis devenu porte-parole pour Revivre, c'était l'occasion d'expliquer mon implication. Par la suite, beaucoup de gens m'ont écrit et ça a sorti beaucoup de gens du noir. » De plus en plus de personnalités publiques touchées par la maladie mentale font leur coming out.

 

Pour Stefie Shock, « quand les porte-parole sont concernés, ils peuvent mieux plaider pour la cause ». Pour sa part, l'auteur-compositeur a d'abord pensé qu'il avait des problèmes cardiaques, et n'en parlait à personne. « Il y avait moins d'information, notamment sur Internet. Puis, j'ai vu un médecin. Ça m'a aidé à savoir ce que j'ai. Renseignez-vous sur ce que vous avez. »

 

Stefie Shock nous dit que chez Bell, l'intérêt pour la cause de la maladie mentale vient d'en haut : c'est l'engagement du président de la compagnie, qui s'inquiétait des problèmes de maladie mentale autour de lui, qui a donné l'impulsion initiale. Bell a identifié quatre lignes de force pour améliorer le sort de ceux qui sont affectés de près ou de loin par la maladie mentale : la lutte contre la stigmatisation, l'accès aux soins, la recherche et les pratiques exemplaires en milieu de travail. Le communiqué de presse nous apprend que Bell Cause pour la cause travaille à éliminer la stigmatisation en invitant tous les Canadiens à parler avec sensibilité et ouverture de la maladie mentale, tout en procurant un financement important à des institutions et à des organismes communautaires de premier plan en santé mentale dans chaque province et territoire, en favorisant de nouvelles initiatives en milieu de travail dans les entreprises canadiennes et en soutenant de nouvelles recherches dans les universités et d'autres institutions au Canada.

 

Stefie Shock souffrait de troubles de panique et d'anxiété. Maintenant qu'il a fait son « coming out d'anxiété», comme il le dit lui-même, est-ce que cela a changé les choses? « Tout ça n'a rien changé à mon travail d'auteur-compositeur, sauf que les gens connaissent une partie de moi qu'ils ne connaissaient pas et à laquelle plusieurs s'identifient. Ça a donc teinté le regard de certains, mais pour moi ça ne change pas. Des gens se sont sentis plus proches de moi. Je pense qu'une personnalité publique doit apporter quelque chose au public, en échange de ce qu'elle reçoit. Je ne sais pas si je serai toujours porte-parole, mais pour moi cette implication est pour toujours. »

 

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START
  • Nombre de lectures: 2768

À propos de l'auteur

Louis Le Grand

Louis Le Grand

Rédacteur pour HUMAGO

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter à la communauté HUMAGO pour laisser un commentaire.

La philanthropie selon HUMAGO®

La Fondation HUMAGO® a pour mission première de développer la culture philanthropique chez nos jeunes d’aujourd’hui, de demain et d’après-demain. Elle entend promouvoir, encourager et développer l’engagement social auprès des citoyens pour imaginer ensemble un monde meilleur.

Communauté

Individu
Forfaits
Collaborateur
La Communauté HUMAGO
Radio
Nos partenaires
COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START

Suivez-nous

Page médias (logos)
Infolettres (archives)
Infolettres (s'abonner)
On parle de nous
Facebook
Twitter

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START
COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START